[DOSSIER] Industrie Métallurgie : comment valoriser la chaleur perdue ?

Four haute température industrie métallurgie
Four haute température industrie métallurgie

Optimiser ses dépenses mais surtout ses ressources, transition énergétique, bilan carbone… autant de thématiques qui sont au centre des préoccupations des industries françaises en 2020.

Dans l’industrie métallurgique – Forge et Fonderie, Sidérurgie, Aciérie – la production de chaleur haute température reste indispensable afin de faire fonctionner les fours. Mais aujourd’hui, seulement 20 à 40 % de l’énergie utilisée pour activer ces fours constitue de la chaleur utileIl reste donc entre 60 à 80 % de chaleur fatale perdue qui est récupérable. (source Ademe).

Equipements et enjeux spécifiques de la métallurgie

LES GISEMENTS
Les fours utilisés dans l’industrie métallurgique permettent des niveaux de températures élevées jusqu’à 500°C : four de fusion à gaz ou arc électrique, cubilot, four de maintien, laminoir à chaud, four de traitement thermique (recuisson, décarburation, revenu, maturation, refroidissement), torchère…

L’enjeu consiste donc à capter cette chaleur haute température pour la restituer sous forme d’énergie utilisable. Les fumées étant généralement propres, de nombreuses solutions de valorisation sont possibles.

LES UTILISATIONS POSSIBLES
Tous les secteurs de l’entreprise alimentés en énergie peuvent être concernés :
– Production d’eau chaude sanitaire pour chauffer les locaux
– Production de vapeur
– Production de froid
– Préchauffage des produits entrants dans les fours de traitement thermique
– Préchauffage des fours
– Production d’électricité…

Four haute température Industrie

Valoriser sa chaleur perdue : par où commencer vos démarches ?

Eco-Tech Ceram est une entreprise spécialisée dans la valorisation de cette chaleur industrielle haute température dite fatale. Notre travail est de concevoir la solution adaptée à chaque industrie.

En fonction du type d’implantation, du nombre de fours, du/des niveau(x) de température, de la source à approvisionner… une solution technique et financière est apportée.

PRE-DIAGNOSTIC TECHNIQUE
La 1ère démarche consiste à demander une pré-étude technique afin d’estimer les bénéfices potentiels. Le but est de constater le volume de chaleur perdue et les possibilités techniques pour la capter. A partir de là, nous pouvons établir un premier seuil de rentabilité.

ETUDE APPROFONDIE ET SOLUTIONS FINANCIERES
Dans cette démarche d’optimisation et de transition énergétique, des aides et accompagnements financiers existent : fonds chaleur de l’Ademe, contrat de performance énergétique (DPE)… 

Pour en savoir plus :

Plus d’économie, moins de Co2 : Eco-Tech Ceram au service de l’industrie lourde

La revue Forge et fonderie a consacré à Eco-Tech Ceram un dossier spécial Efficacité énergétique.

« Il est urgent de proposer des solutions au coût maîtrisé, robustes, rentables et d’apporter conjointement des solutions de financement« .

L’Ademe finance vos projets de récupération
de chaleur fatale

L’Ademe a conçu une fiche qui synthétise les potentiels et usages possibles de la chaleur de récupération, ainsi que le dispositif de financement de ce type de projets dans le cadre du Fonds chaleur.

Pour toute question :

Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook
Share on skype
Skype
Share on email
Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

en_GBEnglish
fr_FRFrench en_GBEnglish